Tous les dieux

04 mai 2023

Ce nouvel essai est beaucoup plus proche des tout premiers essais de Lion, il y a un an et demi. J'ai ressorti les cordes, les cuivres et les vents, et le spectacle est beaucoup plus grandiose !

J'ai également testé une nouvelle manière de composer, où je commence par produire tous les refrains, puis les pre-refrains, puis l'introduction, puis les strophes. J'aime le résultat, qui semble beaucoup plus directionnel, beaucoup plus cohérent ! Je testerai à nouveau cette technique pour l'essai suivant.

Inspiré de l'histoire vraie de deux boxeurs qui se sont entraînés ensemble depuis petits, jusqu'à un jour devoir s'affronter pour le titre de champion du monde.

Tu te souviens
La première droite que tu m'as mise,
Sûrement la pire de toute ma vie
Tout de suite, ça fait plus mal sans les gants

J'ai rigolé pour faire le fier
Et cacher mon nez en sang
Et tu es devenu mon ami
Au grand dam de mes parents

Tu te souviens
Notre premier entraînement
On était déjà ambitieux
A défaut d'avoir du talent

On voulait juste braver l'ennui,
Mais quand j'y repense maintenant
J'aimerais pouvoir rendre tous mes prix
Et qu'on se cogne comme avant

Oh, mon frère

Si je pouvais prier
Tous les dieux,
Tous les dieux,
Tous les dieux
Pour qu'on puisse y arriver
Tous les deux,
Tous les deux,
Tous les deux


Pour nous c'était comme un jeu,
Un jeu pas très intelligent
C'est facile de frapper fort
Quand on pense se battre contre les méchants

Mais dans nos yeux,
Je ne vois plus rien d'amusant
Quand est-on devenus trop sérieux ?
Et qui sont tous ces gens ?

Oh, mon frère,

Si je pouvais prier
Tous les dieux,
Tous les dieux,
Tous les dieux
Pour qu'on puisse y arriver
Tous les deux,
Tous les deux,
Tous les deux


C'est triste d'en arriver là
C'est triste d'en arriver là
C'est triste d'en arriver là
.... Qu'est-ce qu'on en a rêvé, ah !

Plus d'amitié qui tienne,
Tape dedans comme Depardieu
dans les choux à la crème,
Tes pas, tes feintes, ton cran,
Tu sais que j'ai les mêmes, en mieux,
Tu es peut-être un titan,
Mais appelle-moi Eren, ha !

Tu sais quoi faire (oh !)
Pense à ta mère (oh !)
Je n'attends aucune pitié,
C'est à la guerre comme à la guerre
Si tu ne frappes pas en premier,
C'est moi qui vais t'envoyer en enfer

Crois-moi mon frère,

Si je pouvais prier
Tous les dieux,
Tous les dieux,
Tous les dieux
Pour qu'on puisse y arriver
Tous les deux,
Tous les deux,
Tous les deux

Si je pouvais prier
Tous les dieux,
Tous les dieux,
Tous les dieux
Pour qu'on puisse y arriver
Tous les deux,
Tous les deux,
Tous les deux

Vous aimez ce morceau ?

Soutenez le projet en l'achetant, et obtenez :

- Le morceau en qualité optimale (FLAC/WAV)
- Sa pochette en qualité originale (PNG, 2981x2981 px)

Ajouter au panier (0,99€)

ou bien devenez donateur et bénéficiez de grosses réductions sur la boutique, ainsi que de nombreux autres avantages